carte blanche #9.5 Vincent Poirier

jeudi 13 février _ 20h30 _ souslespylônes

Toucher les ombres
 
Le 2 janvier, j’ai soufflé mes quarante-huit bougies. Enfin, j’ai plutôt soufflé sur deux bougies en forme de chiffres : un quatre et un huit. Le gâteau n’avait certainement pas assez de place pour accueillir toutes mes années… J’ai fêté mon anniversaire avec ma famille. Mon père et ma mère étaient présents, heureux de me voir passer une nouvelle année.
Ce n’est plus le cas de Manuel Vilas, auteur espagnol de cinquante-deux ans, qui a perdu ses parents coup sur coup. Il en parle avec beaucoup d’émotion dans son récit autobiographique qu’il a nommé Ordessa.
Pour cette carte blanche, je m’appuierai sur ce texte pour raconter les fantômes de nos passés. Ce souvenir des parents et de nos proches qui, parfois, nous quittent brutalement. Que nous reste-t-il de leur histoire et de leurs passages ?

« Il est certain qu’ils ne sont pas tout à fait morts. Je les vois très souvent. Mon père vient me trouver avant que je me couche, quand je me brosse les dents. Il se place derrière moi et regarde la marque de mon dentifrice, l’observe avec curiosité. Je sais qu’il veut m’interroger sur cette marque, mais il n’a pas le droit. » 

tarif au choix : 0€ – 5€ – 10€ – 20€
réservation conseillée par mail (contact@cie-dodeka.fr) ou par téléphone (02 33 45 67 99)