la compagnie

Créée en 1998, la compagnie Dodeka réunit un collectif d’artistes animés par le désir d’un théâtre de troupe. La compagnie Dodeka fait l’expérience du collectif laissant la place aux individualités de chacun dans un interêt commun : faire résonner les textes classiques et les écritures contemporaines dans un attachement aux mots et à la langue.

La compagnie Dodeka fonctionne grâce à :
Sarah Auvray, Vincent Poirier, Isabelle Quantin et Nicolas Rivals, artistes permanents de la compagnie
Olivier Langlois, assistant administratif
Lisa Coulon, chargée d’administration
une dizaine d’artistes pour la création, les interventions, les relations et la vie de la compagnie

La compagnie Dodeka est artiste associée au TMC – scène conventionnée de Coutances. Elle est également conventionnée par la communauté de communes Coutances Mer et Bocage et le conseil départemental de la Manche. Elle bénéficie ponctuellement pour ses créations des soutiens de la ville de Bayeux, du Ministère de la Culture – DRAC de Normandie et du Conseil Régional de Normandie.

 

Sarah Auvray – comédienne et chanteuse – prend part aux créations de la compagnie Dodeka à partir de 2000. Depuis 2006, elle étoffe sa collaboration avec la compagnie en lien avec l’accueil en résidence à Coutances. Formée au Théâtre École d’Aquitaine (direction Pierre Debauche), elle a ensuite joué avec la compagnie Dodeka dans Titus Andronicus, Opérettes, Roméo et Juliette, Neuf petites filles, Un tramway nommé Désir… Elle joue avec d’autres compagnies et découvre les cirques du Docteur Paradi et Pochéros. Sa carrière de comédienne est liée à sa carrière de chanteuse. Elle participe notamment à la création du groupe Les Elles et plus récemment Allo Caroline.

 

Vincent Poirier – metteur en scène et comédien – se forme au Théâtre École d’Aquitaine à Agen, dirigé par Pierre Debauche. En 1998, il fonde la compagnie Dodeka dont il signera la première mise en scène : Hernani de Victor Hugo. Il intervient en tant que metteur en scène à l’école d’Art Dramatique Pierre Debauche et à l’ACTÉA à Caen, assiste Jean-Pierre Rossfelder pendant ses années parisiennes. Il met en scène des auteurs de théâtre tels que Shakespeare, Claudel, Maeterlinck, Copi, Valentin. Il adapte également des oeuvres littéraire en périphérie du théâtre : Les Coups de Jean Meckert, Berlin Alexanderplatz d’Alfred Döblin, L’Empereur c’est moi ! d’Hugo Horiot. En janvier 2017, il met en scène Un tramway nommé Désir de Tennessee Williams.

 
Isabelle Quantin – metteuse en scène et comédienne – reçoit sa formation auprès du Théâtre des Chimères et du théâtre du Rivage, puis au Théâtre École d’Aquitaine où elle rencontre la compagnie Dodeka. Depuis 1998, elle a entre autres été dirigée par Gerold Shuman, Annie Pican, Pascale Daniel-Lacombe et Vincent Poirier. C’est au sein de la compagnie Dodeka en résidence à Coutances qu’elle poursuit son métier de comédienne et qu’elle amorce un travail de mise en scène et d’écriture. Elle crée deux spectacles : Nous n’achèterons pas de machine à laver et J’espérons que je m’en sortira. Elle suit également un stage organisé par Les Chantiers nomades auprès de Sylvaine Fortuny et Philippe Dorin autour du jeune public. Ce rendez-vous déterminera son envie de créer le texte Neuf petites filles de Sandrine Roche en 2017.

 
Nicolas Rivals – metteur en scène et comédien – débute sa formation au conservatoire de Tours, puis intègre en 1995 le Théâtre École d’Aquitaine. En 1998, il fonde la compagnie Dodeka. Depuis lors, le compagnonnage avec Vincent Poirier ne s’est jamais arrêté. Ensemble, ils jouent, mettent en scène, écrivent des spectacles aussi variés que Hernani, Roméo et Juliette, Biberkopf, Jack l’Éventreur, ou encore L’Empereur c’est moi ! qu’il adaptera à la scène. En 2016, il dirige un cabaret autour de l’oeuvre de Boris Vian. La création du spectacle a eu lieu au printemps 2016 dans le cadre du festival Jazz Sous Les Pommiers à Coutances.